Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

CHAPITRE 1: Les premiers guerriers

Un monde déjà habité (2 pages)

Cultures nomades

Perishka-Ruhpa, guerrier Moennitari (ou Hidatsa) costumé pour la danse du Chien

Perishka-Ruhpa, guerrier Moennitari (ou Hidatsa) costumé pour la danse du Chien
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

En effet, quand les Européens « découvrirent » l'Amérique, ils ne mirent pas le pied dans un monde désert, mais sur un continent où se trouvaient déjà, depuis quelque 12 000 ans, les descendants de nomades venus d'Asie. Dans la partie septentrionale de l'Amérique du Nord, les vastes plaines de l'ouest, les régions essentiellement boisées du centre et de l'est, la côte rocheuse du Labrador, depuis l'estuaire du Saint-Laurent jusqu'aux zones arctiques, tout cela, qui deviendrait un jour le Canada, était habité par divers peuples qui constituaient presque autant de groupes culturels. Dans la zone arctique, les Inuit étaient arrivés depuis à peu près l'an 1000 de notre ère. La partie du Québec située au nord du Saint-Laurent, le centre et le nord de l'Ontario, ainsi que de grandes régions du Manitoba et de la Saskatchewan, étaient occupés par le groupe algonquien (Cris, Ojibwés, Algonquins, Montagnais ). L'île de Terre-Neuve était le territoire des Béothuks. La péninsule de Gaspé, la Nouvelle-Écosse et l'île du Prince-Édouard formaient le domaine des Micmacs, des Malécites et des Abénaquis. Celui des Amérindiens des Plaines commençait à l'ouest du lac Winnipeg, au Manitoba, où se trouvaient d'abord les Ojibwés et les Cris des plaines, puis, un peu plus loin, jusqu'aux montagnes Rocheuses, les Assiniboines, les Gros Ventres, les Pieds noirs et les Sarsis.

Images additionnelles (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

  • Un village de tentes d'Indiens assiniboins dans les années 1830