Gouvernement du Canada / Government of Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Glossaire

Choisir une lettre pour naviguer afin d'obtenir une liste des termes et définitions en ordre alphabétique.

  1. « Précédent
  2. 1
  3. 2

Transport de troupes blindé (TTB)

Véhicule blindé servant au transport de personnel et dont l’usage se répandit durant la Deuxième Guerre mondiale.

Tambour

Avant le XXe siècle, il y avait au moins un tambour dans chaque compagnie d’infanterie. Les tambours étaient principalement chargés de transmettre les signaux ordonnés par leur officier aux hommes de troupe de leur unité en battant divers appels sur leur instrument. Ils portaient un uniforme coloré et distinctif, rehaussé de dentelle.

Territoriaux

Mot largement employé en Grande-Bretagne à la fin du XVIIIe siècle pour désigner des unités de l’armée régulière dont le service était limité à un secteur géographique, ou « territoire ». En Amérique du Nord, des régiments de territoriaux apparurent en force à partir de 1803. Contrairement aux régiments « provinciaux » précédents, les régiments de territoriaux figuraient dans l’Army List à titre de régiments réguliers de l’Armée britannique, et leurs officiers avaient une commission royale. Le Canadian Regiment, le Newfoundland Regiment et le Glengarry Light Infantry Regiment furent fort actifs durant la guerre de 1812. Toutes les unités de territoriaux furent dissoutes après la guerre.

Tour Martello

Tour de pierre rondes de plusieurs étages, surmontée de pièces d’artillerie. Cette structure avait habituellement un toit de forme conique à faible hauteur et en bois qu’il était possible de retirer au moment d’entrer en action. Ces tours étaient très solidement bâties et faisaient de petits forts périphériques idéaux, difficiles à capturer tout en étant relativement peu coûteux à établir. On commença à en construire au Canada à partir de 1796 à Halifax, à Québec de 1808 à 1812, à Saint-Jean en 1813-1815 et à Kingston en 1846-1848. La plupart sont encore debout aujourd’hui. Le nom Martello proviendrait du Cap Mortella en Corse, et s’est répandu en Angleterre à l’époque des Guerres napoléoniennes quand le concept a été appliqué aux tours de défense côtière qui furent érigées entre 1805 et 1812 le long de la côte anglaise.

Troupes provinciales

Titre donné aux unités levées dans une province (ou colonie) sous l’autorité et souvent aux frais de la province. Elles étaient habituellement levées en temps de guerre, servaient à temps plein comme troupes régulières et étaient dissoutes à la fin des hostilités. La plupart des troupes provinciales organisées au Canada servirent durant la guerre de l’Indépendance américaine, les guerres de la Révolution française (1793-1802) et la Guerre de 1812. Le service de ces unités régulières locales se limitait à l’Amérique du Nord. Comme elles étaient approuvées et payées par les autorités locales, ces unités ne figurèrent pas dans l’Army List, car elles ne faisaient pas partie de l’Armée britannique régulière, approuvée par le Parlement à Londres. Les commissions décernées aux officiers provinciaux étaient également signées par les gouverneurs locaux, et non par le roi ou la reine.