Les guerres Napoléoniennes et la guerre de 1812

Une course à la construction de navires

Un désastre naval qui contrecarre l'invasion britannique

Batailles du lac Champlain et de Plattsburg, 11 septembre 1814

Légende: Batailles du lac Champlain et de Plattsburg, 11 septembre 1814

La flottille anglaise du capitaine George Downie arrive le 11 septembre et, sur l'ordre de Prevost, attaque les canonnières américaines du capitaine Thomas Macdonough dans la baie de Plattsburgh. Downie aurait préféré que le combat ait lieu sur le lac Champlain, car il craint d'être bloqué dans le port, mais il doit se soumettre. Les Américains l'attendent de pied ferme et l'issue du combat naval s'avère désastreuse pour les Britanniques. Downie est tué et sa flottille anéantie. Prevost rappelle alors la brigade, qui commençait à peine à donner l'assaut sur la ville, et reprend le chemin du Bas-Canada le soir même. Les Américains jubilent ! Une poignée des leurs ont arraché la victoire aux soldats aguerris qui avaient chassé les Français d'Espagne ! Quelle aubaine extraordinaire pour leur propagande ! La preuve en était donc définitivement établie : malgré ses capacités politiques et administratives, Prevost se montrait un piètre général sur le champ de bataille. Or, à cette époque, la toute première qualité que l'on exigeait du gouverneur en chef du Canada était surtout sa compétence militaire. Prevost tomba donc en disgrâce et fut rappelé en Angleterre.