Navigateur pour l'histoire

Résultats de la recherche

Sujet > Forces armées > Force navale et marine marchande

Type de Ressource > Image

Batterie de Belmont à Fort Rodd Hill, Colombie-Britannique

Type: Image

Construit en 1898-1900 afin de protéger la base de la Royal Navy (et plus tard de la Marine royale du Canada) sur le Pacifique, cette batterie a été restaurée selon son apparence de la Deuxième guerre mondiale. (Parcs Canada)

Site: Défense Nationale

Officier, Marine royale du Canada, 1940-1945

Type: Image

Avec son duffel-coat et les jumelles en main, cet officier porte la tenue pour prendre le quart. On ne peut pas savoir son grade car tous les insignes son couverts, ni si il fait partie de la Marine royale du Canada ou de la Réserve des Volontaires de la Marine royale canadienne. Reconstitution de Ron Volstad. (Ministère de la Défense nationale du Canada)

Site: Défense Nationale

Navire du milieu du XVIe siècle

Type: Image

Cet image d'un navire est gravé sur une planche du galion San Juan, qui a coulé à Red Bay, au Labrador, en 1565. (Parcs Canada)

Site: Défense Nationale

Épave du bateau à vapeur Caroline près des chutes Niagara, le 29 décembre 1837

Type: Image

La destruction du bateau à vapeur américain Caroline en décembre 1837 a déclenché une tempête diplomatique entre la Grande-Bretagne et les États-Unis. Les volontaires loyalistes canadiens, dirigés par un officier de la Royal Navy, ont organisé un raid au-delà de la frontière pour prendre le navire marchand qui ravitaillait les rebelles canadiens de William Lyon Mackenzie à l’île Navy. Cette aquatinte de 1838 laisse croire que le navire en flammes est passé par les chutes Niagara, alors qu’en fait, il s’est sauvé sur une petite île avant que cela se produise. (Bibliothèque et Archives Canada, C-004788)

Site: Défense Nationale

Frégate en construction, vers le milieu du XVIIIe siècle

Type: Image

Cette gravure d'époque montre la mise en planches d'une coque de frégate. Des planches qui formeront le revêtement de la coque sont en train d'être façonnées et fixées aux membres du navire. Remarquer, au centre, la planche finie qui est en train d'être hissée en place par un derrick. (Museo Naval, Madrid)

Site: Défense Nationale

Navires viking, vers 1000

Type: Image

Grâce à leurs lignes pures, ces navires sont, à leur époque, les plus rapides et les plus aptes à naviguer en mer. (Bibliothèque du Ministère de la Défense nationale du Canada)

Site: Défense Nationale

Canadian Illustrated News - Prussian Naval Stataion on the Baltic (The War in Europe. Kiel)

Type: Image

Dessin représentant la base navale prussienne sur la Baltique.

Site: Bibliothèque et Archives Canada

Galions espagnols affrontant une tempête dans l'Atlantique Nord, vers 1560-1580

Type: Image

Les baleiniers basques, basés au Labrador, doivent affronter les mêmes intempéries que ces navires espagnols. Parfois, des navires sont perdus. L'un d'entre eux, le San Juan, sombre à Red Bay, au Labrador, en 1565.

Site: Défense Nationale

Vice-amiral Charles Saunders, Royal Navy

Type: Image

Le vice-amiral Charles Saunders (1715-1775 environ) a commandé la flotte britannique pendant le siège de Québec en 1759.

Site: Défense Nationale

La bataille de Trafalgar, 21 octobre 1805

Type: Image

Bien que lointaine, la bataille de Trafalgar, au large de la côte sud de l'Espagne, a eu des répercussions directes sur le Canada. Grâce à la victoire remportée au nom de la Grande-Bretagne par l'amiral Nelson, les voies maritimes vers le Canada sont demeurées sécuritaires et les marines française et espagnole n'ont pas constitué une grande menace pour nos côtes.

Site: Défense Nationale