Navigateur pour l'histoire

Résultats de la recherche

Sujet > Politiques et société > Information et média

Date > 1600

La bataille du Long-Sault, en mai 1660

Type: Image

Cette gravure du début du XXe siècle montre le point culminant de la bataille livrée en 1660 par Adam Dollard des Ormeaux et ses hommes pour défendre Long-Sault contre les Iroquois. On voit ici un défenseur français tenir au-dessus de sa tête un tonnelet de poudre à canon. Cette bombe de fortune allait retomber à l'intérieur du fort et tuer une bonne partie de la garnison.

Site: Défense Nationale

Actes du 4e Colloque International d'Histoire Militaire (Ottawa, 23.25 VIII 1978)

Type: Document

Introduction par W.A.B. Douglas, Directeur - Service historique, Président du Comité directeur. Comprend du texte en anglais, français, allemand, espagnol, italien, portugais, russe et qrec.

Site: Défense Nationale

Les affaires civiles

Type: Document

Les tâches des capitaines de la milice qui s'engageaient au nom du gouvernement civil de la Nouvelle-France étaient variées. De faire le recensement à faire appliquer les règlements pour la santé publique dans les villes.

Site: Défense Nationale

Une bataille légendaire

Type: Document

La bataille du Long-Sault des Français contre les Iroquois fut beaucoup discutée par les historiens canadiens. Il y a longtemps, ces défenseurs étaient appellés les "sauveurs de la Nouvelle-France" mais plus récemment ravalés au rang de simples profiteurs. La pensée actuelle sur ce sujet est plus équilibrée.

Site: Défense Nationale

Le « sergent-racoleur »

Type: Document

Les recruteurs incitaient les bénévoles potentiels avec toutes sortes d'histoires fausses comme la vie glorieuse et prospère qu'ils auraient avec les forces militaires. Saouler les hommes était aussi une stratégie pour recruter.

Site: Défense Nationale

Coutumes Amérindiennes au champ de bataille

Type: Document

A la suite de cette bataille, malgré quelques pertes, les Iroquois décidèrent de rebrousser chemin et de rentrer chez eux. Leur retraite incita les chroniqueurs de l'époque à interpréter cette bataille comme une victoire française due à l'héroisme de Dollard sieur des Ormeaux et ses hommes. Ces chroniqueurs ne comprennaient pas tout à fait la façon dont les Amérindiens faisaient la guerre.

Site: Défense Nationale