Navigateur pour l'histoire

Résultats de la recherche

Sujet > Politiques et société > Information et média

Date > 1700

Actes du 4e Colloque International d'Histoire Militaire (Ottawa, 23.25 VIII 1978)

Type: Document

Introduction par W.A.B. Douglas, Directeur - Service historique, Président du Comité directeur. Comprend du texte en anglais, français, allemand, espagnol, italien, portugais, russe et qrec.

Site: Défense Nationale

Grogne dans les rangs français

Type: Document

À l'été de 1757, même une victoire inattendue comme celle du fort Carillon ne suffit pas à dissiper les querelles au sein du camp français. Les éloges peu subtils du général Montcalm à l'endroit des troupes métropolitaines déclenchent la colère des troupes canadiennes et coloniales qui n'ont pris qu'une part négligeable à la bataille.

Site: Défense Nationale

Réaction des Canadiens français

Type: Document

En 1793, l'exécution du roi Louis XVI par les révolutionnaires français et la déclaration de guerre de la Grande-Bretagne à la France ébranlent les Canadiens français. Affligés par la mort du roi, ils lisent avec un intérêt méfiant la propagande diffusée par l'ambassadeur de France aux États-Unis.

Site: Défense Nationale

Les affaires civiles

Type: Document

Les tâches des capitaines de la milice qui s'engageaient au nom du gouvernement civil de la Nouvelle-France étaient variées. De faire le recensement à faire appliquer les règlements pour la santé publique dans les villes.

Site: Défense Nationale

Crainte de l'arrivée de navires français

Type: Document

L'entrée de la France dans la guerre d'indépendance américaine en 1778 sème la peur dans plusieurs régions. Les Maritimes craignent de voir une flotte française perturber le commerce dans le golfe du Saint-Laurent ou attaquer Terre-Neuve. À Québec, les autorités s'inquiètent de la réaction des Canadiens à un débarquement français.

Site: Défense Nationale

Le « sergent-racoleur »

Type: Document

Les recruteurs incitaient les bénévoles potentiels avec toutes sortes d'histoires fausses comme la vie glorieuse et prospère qu'ils auraient avec les forces militaires. Saouler les hommes était aussi une stratégie pour recruter.

Site: Défense Nationale