Navigateur pour l'histoire

Résultats de la recherche

Date > 1600

Sujet > Stratégie et tactique > Fortifications

La bataille du Long-Sault, en mai 1660

Type: Image

Cette gravure du début du XXe siècle montre le point culminant de la bataille livrée en 1660 par Adam Dollard des Ormeaux et ses hommes pour défendre Long-Sault contre les Iroquois. On voit ici un défenseur français tenir au-dessus de sa tête un tonnelet de poudre à canon. Cette bombe de fortune allait retomber à l'intérieur du fort et tuer une bonne partie de la garnison.

Site: Défense Nationale

Mille deux cent nouveaux hommes

Type: Document

L'ajout de 1200 nouveaux hommes français à une colonie de 3200 hommes eut un impact important sur la communauté. Le régiment de Carignan-Salièress fut rapidement déployé aux fortifications en bordure de la rivière Richelieu.

Site: Défense Nationale

Les miliciens au combat

Type: Document

Les miliciens canadiens aiment les embuscades durant les raids. Ils tirent une salve sur leurs opposants et se ruent sur eux, hachette à la main. Ils n'utilisent pas les manoeuvres des batailles à l'européenne et ils étaient les meilleurs derrière les fortifications.

Site: Défense Nationale

L'état-major des places de guerre

Type: Document

Les centres administratifs de la Nouvelle-France: Québec, Montréal, Trois-Rivières, Louisbourg et Nouvelle-Orléans. Il ont chacun un gouverneur avec leurs employés. Ces employés étaient responsables de l'administration militaire de la ville.

Site: Défense Nationale

Intérêts stratégiques conflictuels

Type: Document

La stratégie française en Acadie et à Terre-Neuve était de contrôler l'accès au fleuve Saint-Laurent. La Pendant le 17e et 18e siècle, la compétition avec l'Angleterre et ses colonies américaines mena à la fortification de cette région.

Site: Défense Nationale

Le premier fort Chambly, construit en 1665

Type: Image

Cette maquette représente le premier fort Chambly. L'édifice original en billots de bois, construit en 1665, est typique des plus anciens forts du Canada.

Site: Défense Nationale

Croix de Malte sculptée dans la pierre, marquée de l'année 1647

Type: Image

Lorsque le château Saint-Louis est construit à Québec, on sculpte cette croix de Malte dans une pierre portant la date 1647. Charles Huault de Montmagny est gouverneur à cette époque. Il est chevalier de l'ordre de Malte tout comme au moins l'un de ses officiers au Canada. Cette pierre, trouvée en 1784 au cours des travaux de rénovation de la résidence du gouverneur, a fini par être intégrée à une entrée donnant sur une cour de l'hôtel Chateau Frontenac.

Site: Défense Nationale

Lieu historique national du Canada de Port-Royal : Et si on était à la place de ... : plan de leçon

Type: Document

Comment vivait-on à Port-Royal, en Acadie, et quelle était l'importance du succès de cette petite colonie ? Cette activité éducative fait découvrir les difficultés et les triomphes de ce petit groupe de colons français, du point de vue d'un de ses membres.

Site: Parcs Canada

Lutte contre la Nouvelle-Angleterre

Type: Document

La garnison des Troupes de la Marine fut envoyée en Acadie en 1685. La colonie subit des attaques à répétition par les forces de la Nouvelle-Angleterre. Pour contre-attaquer, les Français (accompagnés de leurs alliés Abénaquis) effectuèrent des raids contre les établissements Anglais au Massachusetts.

Site: Défense Nationale

Le poste "d'ingénieur du roi"

Type: Document

A partir de 1685, le poste "d'ingénieur du roi" faisait partie des effectifs de la Nouvelle-France. Cet officier était responsable de la construction et de la surveillance des fortifications de la colonie. Il agissait comme architecte à l'occasion pour les établissement religieux.

Site: Défense Nationale